Penser autrement

La société est généralement régie par des codes et des façons de penser qui font qu’on est soit approuvé ou désapprouvé pour des actes, des paroles ou des pensées qui nous sont attribuées. Par la suite il arrive que ces jugements échouent à l’épreuve du temps.

C’est un peu comme l’histoire de mon fils et moi. Mon épouse, sa mère, lui a acheté un jouet éducatif: les lettres de l’alphabet en bois avec une tablette gravée dans laquelle on peut insérer les 26 morceaux un à un. Ce qui selon nous aide notre fils à apprendre les lettres de l’alphabet ainsi que certains mots qui débutent par elles.

Un jour mon gamin jouait seul avec sa table d’alphabet, je remarquai qu’il prenait plaisir à détruire les morceaux de lettres en bois car une sorte de couche de papier synthétique était collé par-dessus le morceau de bois. Ce qui constituait la lettre en question et un objet dont le nom débute par celle-ci.

Quoi de plus normal pour un parent que de demander à son fils d’arrêter de détruire son jouet tout en lui rappelant que non seulement ça coûte de l’argent (si vous êtes plutôt sensible aux dépenses) mais aussi que ce n’était pas pour ce but que le jouet a été fabriqué. Mon fils n’obtempéra pas sur le champ. Mais j’ai eu le dernier mot avant de réaliser que je devrais peut-être le laisser détruire allègrement ses morceaux de lettres d’alphabet.

Peut être croyez-vous que c’est dans le but d’avoir de bonnes raisons de ne plus dépenser dans les jouets? Non! Pas du tout. En fait je venais de réaliser quelque chose de très important.

Que mon fils le fasse consciemment ou non, le fait de déstructurer ses morceaux de lettres d’alphabet lui permet indiscutablement de se rendre compte par lui-même comment ce jouet a été conçu.

Vous vous rendez compte? Sans le vouloir il serait en train de développer des aptitudes de bricolage, d’ingénieur ou autre! Quoi qu’il en soit il devrait, en faisant cela pouvoir expliquer en partie ou en totalité comment fabriquer un tel jouet.

Combien de fois n’avons-nous pas entendu que quelqu’un de doué en électronique, en informatique, en mécanique…est arrivé à ce niveau d’expertise parce qu’il déconstruisait ses jouets pour les reconstruire depuis tout petit? Ainsi apprenait-il.

Vous allez peut-être me dire que mon fils n’a en aucun moment cherché à recoller les morceaux. Oui, je vous l’accorde. Mais, il faut bien commencer par quelque part, n’est-ce pas?😃 D’abord on détruit. Après, on reconstruit!

Sans blague, parlons sérieusement. Ce que j’ai personnellement expérimenté avec cet épisode de destruction de son jeu par mon fils est que des fois nous nous hâtons d’agir d’une certaine façon, convaincu de faire ce qu’il était judicieux de faire à 100% alors qu’en réalité, une remise en cause peut être plus judicieuse qu’on l’imagine.

Si seulement nous prenons le temps de voir les choses sous plusieurs angles différents. Nous agissons bien souvent comme si nous suivons une liste toute faite de Foire aux questions (FAQ). Cela peut nous être pratique en termes de vitesse de réaction face à une situation donnée. Toutefois, notre fameuse FAQ, nous y gagnerons énormément à la remettre à jour assez souvent pour raffiner la portée de nos décisions et de nos actions.

Soyons alertes. Les situations les plus banales de la vie peuvent nous aider à remettre en cause nombre de nos habitudes et nous amener ainsi à nous réinventer pour le meilleur.

Ne dit-on pas souvent: « Think over the box« ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :