Comment planifier sa vie?

J’ai beaucoup hésité avant d’entamer l’écriture de cet article. La raison? Un mot assez subtile qui se trouve dans le titre: planifier. Quand vous entendez ou lisez ce mot, à quoi penser vous comme synonyme?

  • Prévoir? Si c’est le cas ce sera le moment de garder à l’esprit qu’il ne sera pas question de prévoir dans cet article. Surtout, si l’idée d’une boule de cristal vous effleure l’esprit. Le problème avec le fait de prévoir est que même pour les pros de la prévision, il n’y a pas de prévision qui tienne la route s’il n’y a pas d’imprévu de prévu. Vous voyez un peu ce que je veux dire: c’est trop compliqué, en tant qu’être humain de prévoir une vie. Ça frôle un peu la prétention. Non!?
  • Organiser? Ce n’est pas tout à fait de cela que nous allons parler mais cette notion sera abordée. En fait, organiser une vie fait ou devrait plutôt faire partie de notre quotidien. Et ce n’est pas l’idée qu’emporte le fait de planifier sa vie. En tous cas, dans le contexte de cet article.

Alors s’il n’est ni question de prévoir, ni question d’organiser, de quoi est-il véritablement question? Voici la définition du mot planification (action de planifier) à laquelle je vais m’efforcer de rester fidèle tout au long de cet article:

La planification est un processus qui fixe (pour un individu, une entreprise, une institution, une collectivité territoriale ou un État), après études et réflexion prospective, les objectifs à atteindre, les moyens nécessaires, les étapes de réalisation et les méthodes de suivi de celle-ci.

Elle est l’organisation dans le temps de la réalisation d’objectifs :

– dans un domaine précis ;

– avec différents moyens mis en œuvre ;

– et sur une durée (et des étapes) précise(s).

WIKIPEDIA

On s’entend que dans notre cas, le sujet concerné est un individu et l’objectif à atteindre est un objectif de vie. Ah! Quelque chose vient de changer! Avez-remarqué? Il ne s’agit plus de planifier sa vie mais un objectif de vie. Ou des objectifs de vie (On peut bien se permettre d’en avoir plusieurs). Ce qu’il est intéressant de noter ici, c’est que vous ne pouvez pas prétendre planifier une vie sans lui donner des objectifs à atteindre.

Une autre chose très importante que j’aimerais partager avant d’entrer dans le vif du sujet est ceci. Lorsque vous envisager de planifier votre vie, ayez la perspicacité de ne pas vous faire une représentation de votre vie en un bloc. Lorsque vous planifiez votre vie, j’espère que ce n’est pas de votre mort que vous parlez! Alors pourquoi s’imaginer un point de chute qui semble de toute évidence être un point final. Je dis cela parce que c’est exactement ce que nous voulons dire sans peut être le savoir, lorsque nous disons planifier notre vie en imaginant la réussite de cette planification comme un point de chute ultime. J’espère que je suis arrivé à traduire assez clairement ma pensée. Dans tous les cas, retenons que quand il s’agit de planifier une vie, vous parler de temps. Le temps qui court est plus précieux que le temps qui est déjà passé et l’est encore plus que celui qui vient. Voici le point: planifier votre vie consiste à vous fixer des objectifs de vie cohérents de telle sorte à vous immerger dans la poursuite du plus actuel de tous comme s’il était le seul que vous vous êtes fixé. En fin de compte, vous ne planifiez pas. Pourquoi? L’une des raisons est contenue dans le livre Il est temps d’entreprendre de Taylor Pearson. Ce livre a fait l’objet d’un précédent article du même titre que celui du livre. Parlant du Guide de planification de Carrière (vous pouvez bien rapporter cela à la vie en général) de l’investisseur en Capital-risque Marc Andreessen, il évoque la position tranchée de ce dernier:

La première règle de la planification de [carrière]: ne planifiez rien.

Le monde est un endroit incroyablement complexe et tout change perpétuellement. Vous ne pouvez pas planifier votre parcours professionnel car vous ignorez ce qui va se produire dans le futur… Tenter de prévoir votre vie [professionnelle] est un exercice futile qui ne fera que vous frustrer et vous aveugler à propos des opportunités réellement significatives que la vie sèmera sur votre route

Marc andreessEn

Vous laissez à vous-mêmes avec ce discours ne serait pas du tout cool de ma part 😉. C’est pour cela que je vous cite un exemple qui vient compléter le position assez tranchée de Marc Andreessen. Toujours dans le livre de Taylor Pearson que je viens de citer, on parle de l’auteur Verne Harnish qui dans son livre Mastering Rockfeller Habits préconise une planification sur quatre-vingts-dix jours. Que pourrait-on bien planifier sur 90 jours selon vous? Une vie!? Surement pas. Mais un projet quelconque qui soit cohérent avec la qualité de vie à laquelle nous aspirons, oui. Bref, un projet de vie. Alors, avant d’aborder les étapes qui vont être suggérées, gardons toujours ceci à l’esprit. Quand il s’agit de planifier notre vie, on veut à proprement parler d’un modèle de vie. On veut ensuite y intégrer des projets de vie. Des projets qui cadrent avec notre modèle de vie.

Par où commencer?

Par le commencement…🙂

Dans le livre Principles de Ray Dalio (considéré comme le Steve Jobs du monde des finances), l’auteur cite les étapes d’une planification réussie avec une simplicité remarquable. Pour Ray Dalio, tout réside en trois questions essentielles:

  • Numéro 1 : Que veux-tu?
  • Numéro 2: Qu’est-ce qui est vrai?
  • Numéro 3: Que devrez-vous faire pour atteindre le n°1 à la lumière du n°2?

Ici, on veut vraiment se focaliser sur l’idée que le point de départ d’une planification réussie est de savoir clairement ce qu’on veut. Dans le présent contexte, c’est de savoir quelle vie voulons-nous avoir. Que voulons-nous réellement que le livre dont nous sommes le personnage central raconte comme histoire? Pour certains, c’est plus facile de le savoir. Mais pour d’autres, surtout si vous êtes comme moi, il se peut que ce soit une tâche longue, angoissante, frustrante et ardue. Des fois, la difficulté d’une tâche nous sert d’excuse pour jeter l’éponge face à celle-ci. Ce n’est peut-être pas grave si la tâche n’a pas de réel impact ou de réelle répercussion sur votre vie ou sur sa qualité. Seulement, si vous lisez cet article jusqu’à ce point, il y a de fortes chances que vous espérez en retirer la substance qui vous aidera aussi modestement soit-il à planifier votre vie pour le meilleur. Alors voici la vérité que je dois vous dire: peu importe ce qui vous empêche de savoir clairement ce que vous voulez, aussi contraignante que cette raison soit, aussi déstabilisante soit-elle, si vous ne commencez pas par savoir clairement ce que vous voulez réellement, je ne suis pas certain que c’est une vie que vous aurez eu, mais plutôt une existence. Alors, cassez ces œufs si vous voulez faire cette omelette. Accomplissez votre devoir de savoir ce que vous voulez réellement en adéquation avec ce qui est vrai, puis inscrivez cela sur une feuille de papier ou peu importe la place où vous voulez. Mais gravez-le de sorte à ne jamais le perdre de vue.

Quelles seront les prochaines étapes?

  • Lister les étapes

La plupart de tout ce que nous, êtres humains, désirons réaliser, se résument à une question: comment quitter l’état actuel (Point A) pour accéder à l’état désiré (Point B). Alors c’est exactement la question qu’il faudra vous poser à l’étape suivante. Comment vais-je passer de la vie que j’ai actuellement à celle que je désire réellement. Des fois il existe déjà des sentiers battus pour faire le voyage et tout ce qu’on a à faire est de les emprunter. Quelques autres fois, il semble qu’on soit le tout premier à entamer le voyage ou que tout simplement vous voulez tracer votre propre sentier. Alors nous allons nous bâtir notre propre sentier. Dans tous les cas, il y aura toujours des étapes qui jalonnent le voyage. Alors, ultimement, ce que nous aurons à faire après avoir déterminé clairement ce que nous voulons, c’est de dresser les étapes à suivre pour l’obtenir. Encore une fois, ces étapes, vous allez devoir les graver. Cela vous sera d’une très grande utilité pour les étapes suivantes.

  • Exécuter

La phase d’exécution est celle qui va révéler à quel point vous désirez ce que atteindre votre objectif de vie. Votre capacité à vous donner les moyens d’exécuter votre plan au mieux possible démontrera si vous êtes conséquent dans votre volonté d’obtenir ce que vous voulez. Vous entendrez ou lirez beaucoup de conseil pour vous activer en ce sens. Toutefois sachez ceci. Ce n’est pas pour rien que l’expression Just do it est devenu si populaire. C’est parce que ça marche, ça a marché pour une multitude de personnes à travers le globe et ça semble être la seule véritable façon de s’exécuter. Un jour, j’ai demandé à un professeur comment je pouvais parvenir à me motiver pour travailler substantiellement dans sa matière et atteindre des résultats satisfaisants. Ce qu’il va me dire ne va pas du tout m’aider à priori. Le prof dit: « Être motivé, c’est de faire ce que vous avez à faire». Sérieux!? Je lui demande formule secrète et c’est tout ce qu’il trouve à me dire? Eh bien, figurez-vous qu’avec le temps j’ai compris que ce prof avait raison sur toute la ligne. N’attendez pas forcément la motivation avant de vous lancer. Vous connaissez certainement la fameuse maxime: « L’appétit vient en mangeant.» Essayez-la s’il vous arrivait d’être à cours de motivation et que vous manquez d’élan soit pour commencer, soit pour continuer ou même encore pour finir.

Une qualité qui vous sera certainement utile lors de l’exécution des tâches qui jalonnent vos étapes, est la capacité à être organisé. Il semble que certains soit hyper organisés et que cela leur réussisse. Si ces gens existent vraiment, je leur tire mon chapeau. Pourquoi? Pour la simple et unique raison que je ne trouve pas personnellement cela évident. Il y a beaucoup d’articles et de sujet sur l’organisation au quotidien et il est avantageux de les exploiter au mieux pour en tirer des bénéfices pour l’atteinte de votre objectif de vie. Par ailleurs sachez ceci. On ne le dit pas assez, mais lorsque vous semblez être submergé ou manquer d’organisation, l’élément qui revient souvent est les temps. Une grande vérité à savoir sur le temps et prendre sérieusement au sérieux (excusez mon abus de langage 😉), c’est que le manque de temps ne traduit rien d’autre qu’une absence de priorité(s). Pour faire simple, si vous dites ne pas avoir de temps, c’est que clairement soit vous n’avez pas de priorité(s) ou vous n’avez pas les bonnes priorités. les priorités, il faut prendre du temps pour les définir et du courage pour laisser de côté tout ce qui n’en est pas. La raison d’être même de la priorité veut que vous en ayez un nombre très réduit. Selon Warren Buffet, le gourou de la finance, un chiffre de 5 serait le maximum à atteindre. C’est ce que révèle sa conversation sur la question des priorités de la vie avec son pilote. Beaucoup nomme la méthode de Warren Buffet la règle ou la méthode 25/5 ou 5/25. Ceci étant, ne faites pas de compromis avec la définition de vos priorités de vie.

Autre chose très importante. J’ai entendu dans une vidéo l’entrepreneur Oussama Ammar dire ceci: « L’intensité révèle la vérité.» Si votre objectif de vie est aussi important que vous le dites, pensez-vous qu’agir mollement ou de manière nonchalante est ce qui va vous faire mériter que vous l’atteigniez? N’essayez même pas. Agissez avec force et détermination sinon vous serez toujours le premier à blâmer à l’étape suivante.

  • Évaluer

Lorsque nous agissons de telle ou telle autre façon dans la vie, c’est très important de prendre le temps de chercher à savoir si le résultat attendu est atteint ou pas. Autrement nous correspondrons au prototype idéal du fou que beaucoup attribuent à Albert Einstein*: « La folie consiste à refaire sans cesse la même chose, mais en espérant un résultat différent ». Prenons simplement les faits et notons nos observations. Que voulais-je accomplir? Qu’ai-je fait concrètement pour y arriver? Y suis-je arrivé? Avec des réponses sincères à ces trois questions, on devrait être capable de passer à l’étape d’analyse.

* D’aucuns pensent que cette citation viendrait d’un auteur autre qu’Einstein. Voir ici.

  • Analyser

Selon Wikipedia, l’analyse est le processus de décomposition d’un sujet ou d’une substance complexe en parties plus petites afin de mieux le comprendre. dans notre cas il va s’agir de comprendre la relation de cause à effet existant entre les actions que vous avez menées durant la phase d’exécution des étapes de votre plan et le(s) résultat(s) que vous avez obtenus. Si les résultats avaient été satisfaisants, vous voudriez comprendre comment vos actions y ont contribué et les renforcer afin d’être toujours satisfait. Vous pouvez également vouloir faire passer vos actions à un niveau plus élevé afin d’obtenir des résultats plus que satisfaisants que les précédents.

Par exemple si votre objectif était de perdre du poids pour mieux vous sentir dans votre peau, après avoir diminué la consommation de féculents et été plus régulier dans un type d’exercice physique (la marche rapide par exemple), vous rendez compte après deux mois que vous avez perdu un kilo. Wow! C’est un résultat plutôt positif. Vous décidez de continuer le même régime parce que vous êtes satisfait du résultat obtenu. Mais vous pourriez également vous dire : « Si j’en ai perdu 1 kilo, c’est que je peux en perdre 2! » Alors je vais encore diminuer ma consommation de féculents et augmenter la fréquence de ma marche rapide et me donner plus de temps de sommeil. Cela, dans le but d’obtenir des résultats encore plus satisfaisants que les précédents.

Cependant, si votre évaluation a révélé des résultats plutôt décevants, vous allez devoir vous poser les bonnes questions. Les actions que j’ai définies préalablement permettent-elles véritablement d’atteindre les objectifs que je me suis fixé? Ai-je bien exécuté ces actions? Y a t-il un paramètre que je n’ai pas pris en compte au départ et qui s’est par la suite révélé très déterminant dans ma capacité à atteindre mes objectifs. Comment et dans quelle mesure pourrais-je faire autrement pour finalement atteindre mes objectifs? Cette série de questions n’est pas exhaustive. Le plus important est de se poser les bonnes questions. Si votre objectif de vie en vaut vraiment la peine, non seulement n’abandonnez pas, mais aussi ne négligez pas cette étape d’analyse. Elle fait énormément défaut à beaucoup d’entre nous.

  • Progresser et célébrer

Voilà! Vous vous êtes évalué, puis vous vous êtes analysé. Que faut-il faire? Continuer. Mais surtout en allant de l’avant. À la lumière de ce qui ressort de votre analyser, donnez-vous les moyens d’atteindre ou de surpasser vos objectifs en exécutant avec force, intensité et détermination chacune des actions que vous auriez défini comme étant les meilleurs sur lesquelles compter pour vous mener à bon port. N’oubliez pas! Surtout n’oubliez pas! À chaque fois que vous accomplissez un bon coup, célébrez, célébrez et célébrez encore. En fait, célébrez juste assez pour vous redonner le goût de retrousser les manches et de continuer dans la bonne voie.

  • Répéter, encore et encore

Vous vous êtes donné des objectifs à atteindre pour faire de votre vie celle que vous désirez réellement. Vous avez exécuté consciencieusement les actions nécessaires pour y arriver. Vous n’avez pas manqué de vous évaluer et de analyser. Vous avez également pris soin de progresser et de vous ajuster pour être efficace, sinon plus. Quelle sera donc l’étape suivante? Répéter. Continuer de faire et de refaire encore (toujours à un peu plus forte intensité, a=ou niveau ou meilleurs qualité). De la détermination de l’objectif de vie jusqu’à l’atteinte de vos objectifs, il faudra toujours répéter en s’assurant de passer toujours à un niveau supérieur que le précédent. N’est ce pas vrai ce que l’on dit: « Le vie est comme une bicyclette. Il faut avancer pour rester en équilibre. »

En vous laissant sur cette belle phrase de fin, je vous souhaite de vous fixer le meilleur objectif de vie qui soit et de vous donner les moyens de l’atteindre en gardant les pieds sur terre et la tête sur les épaules.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :